VSEO : comment référencer vos vidéos de manière optimisée pour les moteurs de recherche ?

 

Les plateformes vidéos sont devenues rapidement incontournables pour améliorer la visibilité de vos vidéos dans les résultats de recherche Google. On pense notamment à Youtube qui lui appartient. On peut donc penser que Google favorise les vidéos hébergées sur sa plateforme. Youtube optimise la visibilité des vidéos par le module de suggestions ainsi que par le défilement automatique. Même si elle est la plateforme propriétaire de Google, le moteur de recherche remonte également des vidéos issues d’autres plateformes comme le français Dailymotion ou encore l’américain Vimeo.

 

Infographie VSEO

 

Référencer sa vidéo sur le web

Comment obtenir de la visibilité au milieu des 400 heures de vidéos uploadées chaque minute sur Youtube ?

 

Nos conseils pour bien référencer vos vidéos sur Youtube

 

    • Utilisez un thumbnail accrocheur, cela incite l’utilisateur à visionner la vidéo et augmente le taux de clics.

 

    • Choisissez bien les tags de votre vidéo. Il n’est pas nécessaire de mettre d’en mettre des tonnes. En utiliser trop va noyer son référencement. On suggère de se concentrer sur 5 ou 6 tags.

 

    • Utilisez des mots clés de types requêtes conversationnelles comme par exemple « Comment faire un mojito » (on a dit un, pas cinq ;). Tous ces mots-clés ont un point commun : ils sont adaptés à un support vidéo. C’est pourquoi Google favorise ce média lors de la recherche. Cela parait évident mais beaucoup l’oublient.

 

    • Créez des playlists. Celles-ci sont très valorisées par Google. Lorsque vous créez une playlist, veillez à utiliser votre mot-clé principal dans son nom et également dans les titres et les descriptions des vidéos qu’elle contient.

 

    • Favorisez les interactions avec les internautes est également un critère de référencement. Plus une vidéo sera likée, plus elle aura de commentaires, plus elle aura été vue, plus elle aura été partagée sur les réseaux sociaux et plus Google la poussera sur le devant de la scène.

 

    • Vous connaissez peut-être cette bonne vieille technique de rédaction web nommée « la pyramide inversé ». Pour ceux qui ne connaissent pas, elle consiste à écrire les informations les plus importantes en premier. En effet, l’internaute ne verra qu’un extrait de votre description s’il ne clique pas, il faut donc lui donner envie dès les premiers caractères. En termes de volume, nous vous conseillons d’écrire au minimum 100 mots mais on considère qu’une description optimale en comporte entre 200 et 400.

 

    • Mettez des backlinks vers vos réseaux sociaux et votre site afin de ne pas perdre l’internaute.

 

  • Sachez que le fichier de sous-titre que vous uploadez avec votre vidéo est lu par le moteur de recherche. Même si vous n’importez pas de fichier de sous-titre, écrivez un script en rapport avec le contenu de votre vidéo, sa description et ses tags. Même si le  moteur de reconnaissance vocale de Youtube n’est pas encore fiable, il fait sans aucun doute qu’il va le devenir dans les prochaines années. S’il détecte des différences entre les paroles de votre vidéo et sa description, une pénalité sera appliquée.

 

Il est indispensable de faire un contenu qualitatif. En effet, Youtube calcule ce qu’on appelle le taux de rétention, c’est-à-dire le pourcentage (durée) de la vidéo que l’internaute a visionné. On considère qu’un bon taux de rétention est supérieur à 40%.

 

La durée de la vidéo est également un critère de référencement pour Google, nous vous conseillons de faire une vidéo de minimum 4 minutes.

 

Avant d’uploader le fichier vidéo, veillez à bien le nommer ! C’est très important ! Il ne faut pas laisser uploader une video nommée titre1.mp4 mais la renommer correctement. Par exemple s’il s’agit d’une vidéo de seo, video_seo.mp4.